Retour vers l'accueil

 
 

 

Retour vers l'accueil

 

 

 
 

Février 2008 : un nouveau véhicule de tramway entre au Musée des Transports en commun du Pays de Liège le 05 février 2008. Le TTA met à disposition du musée un wagon haussettes (HH) (tare 10T), témoin du transport marchandises à la SNCV ; ce wagon sera intégré à la rame « voyageurs » pour constituer un exemple des rames mixtes qui ont sillonné les lignes de campagne à faible trafic. Le chassis ne porte plus de plaque d’immatriculation (Chez qui sont-elles donc ?), il est fort corrodé en résultat de sa longue période de séjour sur le réseau de la Côte(voir ci-après). Ce véhicule n’est plus en « état circulant », mais il est en état d’exposition. Des retouches de peinture et le remontage du siège typique du serre-frein seront effectués au plus tôt à l’initiative du TTA. Actuellement, le wagon porte le numéro A.4436, dépôt d’attache Burdinne. On ne peut que suggérer aux amateurs-photographes-puristes de visiter le musée dès le début de l’ouverture de la saison. En effet, on peut supposer que les inscriptions matricule et dépôt d’attache seront modifiées.

Ce véhicule est aussi un témoin de ce qui peut advenir à des véhicules ferroviaires (majoritairement en acier) qui sont peu ou prou placés dans un « environnement marin » ! L’atmosphère est corrosive. Et dire que certains rêvent d’établir le « musée des chemins de fer belges à Ostende », d’autres accepteraient de façon irréfléchie. La vigilance est de mise ! (LP).

 


 

 

 


Photos JH Renard - 14.12.2006


Décembre 2006 : trois véhicules supplémentaires ont pris place dans le musée en cette mi-décembre 2006. Ils appartiennent à la SRWT, héritière de la SNCV en région wallonne. Ils étaient hébergés précédemment dans le musée de Woluwé du MTUB. La SRWT a décidé en sa séance du conseil d'administration du 08.02.2006 d'attribuer ce matériel au "musée de Liège" à charge pour lui de les préserver et de les présenter au public. Cette affectation tend à rééquilibrer quelque peu les collections wallonnes: le musée de Liège était certes démuni depuis l'époque de la répartition des collections de la SNCV.

En raison de la configuration particulière de leur emplacement dans le musée de Woluwé, des travaux dans celui-ci, les transports (totalement à charge du musée liégeois) ont été retardés et ont été organisés seulement le 14.12.2006 pour la motrice A 19 et la voiture 2e classe vapeur A 596, et le 15.12.2006 pour le fourgon A 2249.

La motrice n° 19 n’a jamais roulé en Pays de Liège. Mais elle constitue un témoin analogique très intéressant (truck à 2 essieux, caisse en bois, et plateformes ouvertes) de l’exploitation en traction électrique de la période 1901- 1920 sur les lignes de Liège vers Rocourt, Vottem, Grâce, Tilleur, etc …
La traction électrique sur le réseau vicinal liégeois est donc représentée par 3 véhicules : la 19 dès le début de ce mode de traction en 1901, la 10112 (à deux essieux, alors qu'on démarrait l'époque glorieuse des "standards" à boggies) pour la période 1935 – 1955, la S 10063 pour la période 1953 à la fermeture du réseau.

Les voitures vapeur appartiennent à la première série "standardisée" de la période 1886- 1904/5. Elles constituent un exemple d'un train vicinal qui a sillonné les campagnes hesbignones et condruziennes. Le musée liégeois ne possède pas actuellement de locomotive vicinale pour mettre en tête de ce convoi.

L'apport de ces 3 véhicules constitue une contribution à une mise en scène éclectique du vicinal dans le Pays de Liège, en coexistence avec le matériel urbain et suburbain. Ils sont mis immédiatement en valeur dans une suite cohérente et logique. Ils sont à découvrir à partir de la fin de la période hivernale, soit à partir du 1 er mars 2007.

Adresse et localisation du musée : Rue Richard Heintz, 9, 4020 LIEGE (à proximité de l’hôtel de police). Renseignements : sur ce site



Découvrez ici l'historique de ces 3 véhicules vicinaux.
Publié dans trans-fer 143

Cliquer sur les photos pour les détails
 

Cliquer ici pour un lien vers le site officiel InfoTEC